Heures d'ouverture saison estivale En savoir plus

Bibliothèque municipale de Rouyn-Noranda

Adultes

Biographies et Mémoires

Mon corps, ma prison : comment j'ai surmonté mon locked-in syndrom

Jeff Hudson | Richard Marsh

En juin 2009, Richard Marsh, policier en Californie, subit un grave accident vasculaire cérébral qui le plonge dans le monde terrifiant du locked-in syndrom : il est éveillé et conscient, mais totalement paralysé. Commence alors une course contre la montre pour prouver à l'équipe médicale qu'il veut se battre jusqu'au bout pour survivre. Le récit d'un triomphe sur la mort.

Rosemary l'enfant que l'on cachait

Kate Clifford Larson

Rosemary est la fille de Joe Kennedy et la petite s ur du futur président John Fitzgerald Kennedy. Joe Kennedy est le patriarche d une famille qui incarne le rêve américain. D'origine irlandaise il connaît une fulgurante ascension dans l'industrie et dans la finance. Obsédé par la réussite, la sienne et celle de sa famille, il est sans état d'âme pour ses enfants qu'il dédie à de grandes ambitions politiques. Née en 1918, Rosemary est différente des autres membres de la fratrie. Très vite, on lui décèle un léger retard mental associé plus tard à des troubles de l'humeur. Un peu rebelle, elle affectionne les fêtes, pratique la voile et le tennis. En 1939, elle obtient un diplôme d enseignante.
Mais sa santé mentale se dégrade. Elle séjourne régulièrement dans des établissements spécialisés. Son père craint que Rosemary soit à l'origine d'un éventuel scandale. Il décide alors d'employer les grands moyens et accepte que sa fille soit lobotomisée.
L'opération tourne mal. Rosemary en sort lourdement handicapée, à la fois physiquement et mentalement. Elle est alors internée, cachée, effacée. Pendant longtemps, ses propres frères et s urs ignorent ce qu est devenue Rosemary. Seule l'attaque cérébrale de Joe en 1961 permet à la famille de la revoir. Elle meurt en 2005 à 86 ans.
Une biographie bouleversante qui révèle le dernier secret du clan Kennedy.

Into the wild : l'histoire de mon frère

Carine Mccandles

En avril 1992, le corps de Christopher McCandless avait été retrouvé dans un bus désaffecté, au coeur de l'Alaska. Son histoire et sa volonté d'isolement au plus près de la nature avaient été racontées dans l'ouvrage Into the wild qui avait inspiré le film éponyme. Sa soeur explique les raisons de son départ, notamment l'instabilité familiale et l'ombre d'un père destructeur et violent.

 

 

Je n'écrirai jamais mes mémoires

Grace Jones | Paul Morley

A 67 ans, celle qui fut la muse d'Andy Warhol et de Jean-Paul Goude raconte sa vie et sa carrière de chanteuse, d'actrice et de mannequin.

La voix de l'audace

Normand Cazelais

Éva Gauthier occupe une place de choix dans l'histoire musicale du vingtième siècle.

Dès les débuts, ses récitals ont illustré un intérêt marqué pour les formes musicales venues d'Orient, issues du jazz et du folklore ou des tendances les plus modernes de la musique dite sérieuse. Elle a inscrit à son répertoire plus de six cents pièces de tout horizon, souvent contre vents et marées. On lui reconnaissait un talent particulier pour les interpréter, pour leur insuffler une âme supplémentaire. Discrète sur sa vie privée, travaillant sans agent ni mari pour promouvoir sa carrière ou lui ouvrir des portes, francophone d'origine dans un monde anglo-saxon, elle a développé des liens étroits, faits de respect mutuel, avec nombre de compositeurs, d'interprètes et de chefs d'orchestre célèbres dont Maurice Ravel, George Gershwin, Erik Satie, Paul Whiteman, et bien d'autres.

Pendant des années, son récital annuel à l'Aeolian Hall de New York a constitué un «événement». Sa performance avec Gershwin sur cette scène en 1923, qualifiée d'«historique» par plusieurs observateurs, a marqué les mémoires. Éva Gauthier était une exploratrice-née. Une artiste qui savait reconnaître la flamme d'une ouvre et le génie des compositeurs. Toute sa vie, elle a su construire des ponts, entre des univers musicaux et culturels, entre des créateurs et des musiciens, à preuve cette rencontre organisée chez elle en 1928 entre Ravel et Gershwin. Son éclectisme était sa «carte de visite».

Née à Ottawa, elle a surtout vécu à l'extérieur de son pays, gardant envers lui un profond attachement. Elle assistait régulièrement aux concerts de musique d'artistes canadiens qui se donnaient à New York. Femme de cour et de volonté, Éva Gauthier reste, plusieurs décennies après sa mort, une personnalité fascinante. Elle est malheureusement tombée dans un injuste oubli. Espérons que cette biographie suscitera un nouvel intérêt à son endroit. L'histoire lui doit bien un tel hommage.

Géographe de formation, Normand Cazelais a été tour à tour journaliste, chroniqueur à la télé et à la radio, écrivain et professeur. Il a travaillé pendant plusieurs années en aménagement du territoire et en environnement à Hydro-Québec et, pendant cinq ans, il a été commissaire à la Commission de toponymie du Québec. Conférencier recherché, romancier, Normand Cazelais est l'auteur d'une vingtaine de livres.

En mouvement: une vie

Oliver Sacks

Le neurologue fait le récit de sa vie : sa jeunesse obsédée par les motos, sa famille, ses premières expériences de jeune médecin, ses amours romantiques et intellectuelles, ses influences littéraires et scientifiques, son expérience d'auteur de best-sellers, etc.

La vieillesse par une vraie vielle

Janette Bertrand

« Ou bien t'es vieux, ou bien t'es mort. »À tous ceux et celles qui ont peur de vieillirPuisqu'il nous faut vieillir, mieux vaut que ce soit dans la joie.Non, la vieillesse n'est pas un naufrage. Oui, il y a du plaisir après soixante-cinq ans. Oui, il y a des bobos, des inconvénients. Mais oui, il y a de l'amour.Au cours de ma longue vie, j'ai accumulé des moyens efficaces pour mieux passer les trente ans supplémentaires que la science nous alloue. Je veux les partager avec vous. Ils fonctionnent, j'en suis la preuve.Puisque, après la retraite, on va vivre encore de longues années, ce serait dommage de les gaspiller ou même de les gâcher. Elles sont précieuses.

L'amour existe encore

Kathryn Willaims

Dès l'instant où Céline Dion se présente à l'âge de 12 ans devant René Angélil, la vie de l'un comme de l'autre est bouleversée à jamais. Elle, soulevée par l'ambition de devenir une grande chanteuse, trouve l'aide professionnelle pour réaliser ses rêves. Lui, désireux de faire sa marque dans le milieu du showbiz, découvre la voix pour y parvenir. Ainsi débute un partenariat à toute épreuve prêt à conquérir l'industrie de la musique.

Animés par la même passion, l'imprésario et sa protégée atteignent rapidement les plus hauts sommets de la chanson. En parfaite harmonie, ils se créent un chemin les menant d'un palmarès à l'autre, vers la gloire et la richesse. Au coeur de ce succès spectaculaire, un couple voit le jour et s'aime profondément.

Comment peut-on dépeindre l'intimité naissante de ces deux êtres d'exception ? À quoi ressemblaient leurs joies, leurs craintes et leurs aspirations ? Ce roman explore la touchante histoire d'amour entre Céline et René comme aucun livre ne l'a fait auparavant. Et, surtout, la façon dont ces âmes soeurs ont su demeurer humbles et humaines alors que le monde était à leurs pieds.

Comédie française. Ça a débuté commeça

Fabrice Luchini

Que n'a-t-il déjà dit et raconté sur scène ou à la télévision ?
À le voir passer d'une imitation de Johnny à une citation de
Céline ou de La Fontaine, on croit connaître Fabrice Luchini.
Mais, dans son premier livre, Comédie française, Luchini ôte
le masque du comédien pour livrer le récit d'une vie placée
sous le signe de Céline et sauvée par la littérature. Une
véritable conversion par la lecture.

L'apprenti coiffeur qui a arrêté l'école à quatorze ans n'a ni
l'assurance ni les compétences d'un professeur, mais il parle
de la littérature comme personne avant lui : Fabrice Luchini
a le génie du génie.

Sensible, drôle, sincère, émouvant, il tient aussi dans ce livre
le journal intime de ses journées de travail, au théâtre et au
cinéma, à la recherche de la « note » parfaite, de ses
rencontres avec François Hollande, Juliette Binoche ou Jean-
Louis Trintignant.

René l'homme qui savait rêver

Dany Bouchard

Témoin exceptionnel de la vie et de la carrière de René Angélil, depuis ses débuts dans les Baronets jusqu'à son triomphe comme impresario de la plus grande chanteuse du monde, Le Journal de Montréal présente les plus belles photos de sa collection. Organisées en 25 tableaux, elles reflètent l'ambition et la générosité de celui qui a fait briller le Québec comme personne d'autre avant lui.

Mon âge est à invneter

Geneviève St-Germain

Aujourd'hui, l'espérance de vie s'allonge sans cesse. Passé le cap du demi-siècle, il reste toute une vie devant soi: autant commencer à y penser tout de suite! Avec sa plume élégante et bien trempée, Geneviève St-Germain nous parle de cet âge, le sien, qui est à inventer.Elle partage, comme le ferait une amie, ses réflexions sur l'art d'avancer en âge avec grâce, ses confidences sur ce que sa vie lui a appris et les plaisirs sans lesquels le passage du temps serait rude. Avec humour et sans détour, elle nous livre des propos en toute liberté sur la connaissance de soi-même, les joies de la cuisine, la recherche spirituelle et l'importance du parfum! MON ÂGE EST À INVENTER est un livre à déguster. Le témoignage éloquent d'une femme lucide qui a fait le choix du bonheur.

Une juste colère

Martin Forgues

Auteur et journaliste indépendant, Martin Forgues se laisse inspirer par l'oeuvre de Gil Courtemanche dont il apprécie la fougue et le courage d'aborder des sujets importants et d'écorcher les grandes figures de pouvoir. Il nous propose dans cet essai un portrait de Gil Courtemanche, qu'il présente comme son modèle.

À l'instar de Courtemanche, Martin a un parcours hors des chemins battus - il a servi dans l'armée canadienne, notamment en Afghanistan, avant de devenir journaliste indépendant. Cet essai biographique cherchera à mettre en lumière les critiques souvent acerbes de Courtemanche envers son époque, les médias et le journalisme tel qu'on le pratique aujourd'hui. Un livre personnel qui visera en même temps à mieux faire connaître Gil Courtemanche tout en lui faisant honneur.

Excessif

Maxim Martin

Dans ce témoignage empreint d'humour et de souffrance, Maxim Martin livre les détails de son long combat contre l'alcool et la drogue. Sans retenue, avec le franc-parler qui le caractérise, il raconte comment ses choix passés ont failli saboter sa carrière et ruiner sa vie. De ses débuts fulgurants sur les planches en 1990 jusqu'à sa violente prise de conscience en 2009, l'humoriste revisite son cheminement atypique, aux prises avec les démons de la toxicomanie. Avec une sincérité désarmante, il détaille le chemin qu'il a emprunté pour quitter cette spirale vicieuse et se donner une nouvelle vision de la vie.Maintenant qu'il a apprivoisé le bonheur et qu'il s'est débarrassé de ses boulets, il renoue avec un public fidèle qui le découvre souriant et plus incisif que jamais. « J'ai passé une bonne partie de ma vie à chercher le meilleur buzz possible pour finalement réaliser que le meilleur pusher en ville est celui que j'ai entre les deux oreilles. »

Ils ont échangé mon enfant

Sophie Serrano

En 1994, Manon a été échangée par erreur à la maternité avec une autre nouveau-née. Sa mère raconte les premiers doutes, les tests ADN, le choc, le procès, la rencontre avec l'autre famille et sa fille biologique, mais aussi son amour et sa grande proximité avec Manon.